vendredi 8 juin 2018

Le Collectif de Défense de l’Hôpital de Die demande que justice soit faite !

Le Collectif de Défense de l’Hôpital de Die a de nouveau saisi la justice afin d’obtenir l’annulation rétroactive du refus du Directeur de l’hôpital de Die de déposer les demandes de renouvellement d’autorisation de fonctionnement des services de chirurgie et de maternité de Die en 2017.

http://www.ades-grenoble.org/wordpress/wp-content/uploads/2014/10/TribunalAdministratif2.jpg

Certes, la décision de fermeture de la maternité et de la chirurgie procède d’un choix politique et concerté entre la Ministre de la Santé, l’Agence Régionale de la Santé et le Directeur du Centre hospitalier de Die, mais juridiquement, c’est l’inaction du Directeur du Centre Hospitalier de Die, dont l’intérim était assuré par Monsieur Jean-Pierre Bernard, le Directeur de l’hôpital de Valence, qui a entrainé la fermeture des deux services, outre l’arrivée à échéance des précédentes autorisations.

Le Collectif de Défense de l’Hôpital de Die conteste le fait que le Directeur d’un Établissement de Santé puisse, seul, sans consulter son conseil de surveillance (et sans que personne ne s'en offusque en son sein, pas même le président, maire de Die), sans anticiper la sécurité des transports, sans motiver sa décision sur des raisons valables, décider de rendre un territoire tout entier orphelin de deux services publics essentiels à la vie en milieu rural.

Car ce constat peut être fait : la fermeture des services de maternité et de chirurgie de l’hôpital de Die a été décidée de la façon la plus obscure qu’il soit en laissant la situation se dégrader pour, au final, en tirer argument pour une mise à mort desdits services. De l’aveu même du Directeur par intérim du Centre hospitalier de Die lors du Conseil de surveillance du 30 novembre 2017, soit un mois avant la fermeture, celle-ci n’a pas pu être anticipée car « cela lui aurait été reproché ». A l’en croire, le mieux était donc de ne rien faire.

Nous estimons que les questions de santé publique ne peuvent pas être traitées par la négligence et le mépris de l’État à l’égard des usagers, que ce soit à travers le Gouvernement, ses représentants (Député, sous-préfet), ses Agences ou ses Établissements publics. Nous demandons que justice soit faite.

A ce jour, alors qu'un rapport du Haut Conseil pour l'Avenir de l'Assurance Maladie préconise l'ouverture d'hôpitaux de proximité afin de désengorger les gros hôpitaux et de limiter les transports, l'Etat reste muet.

jeudi 29 mars 2018

Urgences, fêtons le 1er avril!

Lors du rassemblement du 24 mars, nous avons décidé avec les présents de nous rendre le 1er avril devant le service des urgences. Il s'agit de manifester le besoin d'avoir un service d'urgence 24h/24 et 7j/7.

Et puisque c'est le 1er avril, apportez un petit panneau indiquant ce pour quoi vous pourriez avoir besoin des urgences ou à quelle occasion vous les avez utilisées.

Lire la suite

mercredi 7 mars 2018

Appel à rassemblement: samedi 24 mars 2018 à 10h à Die

L’ARS s’était notamment engagée sur la promesse du renforcement des Urgences à l’Hôpital de Die. Mais la fermeture de la Maternité et de la Chirurgie entraîne une désaffection des professionnels de santé et une dégradation de l’ensemble des services. Ne pouvant plus assurer une programmation du planning, l’ARS envisage maintenant une fermeture des Urgences la nuit.

Lire la suite

mardi 9 janvier 2018

Lettre ouverte à La Ministre de la Santé - Maternité de Die

La Coordination Nationale de Défense des hôpitaux et maternités de proximité vient d'adresser une lettre ouverte à la Ministre de la Santé en dénonçant la fermeture de la maternité de Die.

Lire la suite

jeudi 28 décembre 2017

Rassemblement pour l'hôpital après le rejet du recours du Collectif de défense

Une_DL_29_dec_2017.jpg
 

 

Lire la suite

samedi 23 décembre 2017

Rassemblement du 28 décembre 2017 à 17h devant la sous-préfecture de Die

1003020045.JPG
 

 

Lire la suite

vendredi 22 décembre 2017

Le Collectif au Tribunal administratif

870x489_dsc_2100.jpg
 

 

Lire la suite

mardi 19 décembre 2017

Audience au Tribunal administratif de Grenoble : vendredi 22 décembre à 13h30

trib_admi.jpg
 

 

Lire la suite

dimanche 10 décembre 2017

Les femmes enceintes portent plainte et font un exode prénatal

25064144438_5f83c319c6_z.jpg
 

 

Lire la suite

mercredi 6 décembre 2017

Samedi 9 décembre : plainte et exode prénatal

24302121_1965124270478808_5635946594793264125_o.jpg
 

 

Lire la suite

- page 1 de 26

Haut de page