vendredi 31 juillet 2020

Maternité de Die : une fermeture contraire au(x) droit(s) par Thomas Bompard

Il y a environ trois semaines, le tribunal administratif (TA) de Grenoble a donné raison au Collectif de défense de l’hôpital de Die (après une audience « publique » le 23 juin).

Lire la suite ici : maternité de Die : une fermeture contraire au(x) droit(s).

vendredi 24 juillet 2020

Lettre aux élus du Diois : l'hôpital est entre vos mains

Suite à la décision du tribunal administratif de Grenoble du 7 juillet 2020 et aux rencontres du Collectif de défense de l'hôpital de Die et des élus, nous avons souhaité nous adresser directement à l'ensemble des élus du Diois par le courrier ci-dessous.

Lire la suite

Quand les mots perdent leur sens : l'exemple de l'hôpital dit "de proximité"

La communication poursuit ses ravages et les tutelles sanitaires et politiques en (ab)usent.

Lire la suite

jeudi 23 juillet 2020

Conclusions minimalistes du Ségur de la Santé : retour à l'anormal?

Communiqué de la Coordination nationale des comités de défense de hôpitaux et maternités de proximité

Lire la suite

vendredi 10 juillet 2020

Hôpital, la transparence ne nuit pas!

Les dossiers se suivent et... se ressemblent.

Lire la suite

mercredi 8 juillet 2020

Le Collectif de défense de l’hôpital de Die remporte une victoire judiciaire !

Depuis la fermeture de la maternité et de la chirurgie de l’hôpital de Die au 1er janvier 2018, un bébé est décédé in utero faute d’un transport en urgence efficace vers une maternité, plusieurs mères ont accouché dans leur voiture, dans le camion des pompiers ou sur le bord de la route. Et il y a tout ce que l’on ne connaît pas concernant notamment la chirurgie d’urgence, les pertes de chance de survie ou de bon état de santé.

Depuis ces fermetures, le Collectif avait engagé un procès contre les autorités sanitaires.

Lire la suite

mercredi 20 novembre 2019

Le Premier Ministre ne répond pas à la gravité de la situation [Communiqué Coordination Nationale]

Les collectifs : Inter-Blocs, Inter-Urgences, Inter-Hôpitaux et les associations : Printemps de la Psychiatrie et Coordination Nationale des Comités de Défense des Maternités et des Hôpitaux de Proximité ainsi que les organisations syndicales représentatives médicales et paramédicales: AMUF, APH, CFE-CGC, CFTC, CFDT, CGT, SUD, UNSA, réagissent ensemble aux annonces faites ce matin par le Premier Ministre.

Ils notent que pour la première fois le gouvernement à son plus haut niveau réagit à une  mobilisation qui a débuté il y a plusieurs mois dans les services d’urgence et qui s’est étendue à l’ensemble de l’hôpital et des établissements médicosociaux et sociaux, touchant l’ensemble des catégories professionnelles.

Lire la suite

mercredi 13 novembre 2019

1000 euros pour l'ARS?

Le Collectif de défense de l'hôpital de Die vient de recevoir une mise en demeure du ministère de la Santé de régler les frais de procès de l’Agence Régionale de la Santé – 1000 € ! –. Ces frais avaient été mis à sa charge – ainsi qu’à celle d’une femme enceinte co-requérante – à l’issue de notre recours au Tribunal administratif du mois de décembre 2017 contre la fermeture de la maternité et de la chirurgie du centre hospitalier de Die.

Mise à jour du 1er juillet 2020: les 1000 euros ont été réglés à l'ARS qui n'a pas souhaité faire droit à notre demande de remise gracieuse. Cette somme a pu être réglée grâce aux soutiens de citoyens et de quelques collectivités.

Lire la suite

jeudi 4 juillet 2019

Communication éhontée

Suite aux communications du Préfet, du Directeur du centre hospitalier de VALENCE et de l'ARS, voici quelques rectifications spontannées et factuelles.

Lire la suite

lundi 1 juillet 2019

Demande d'informations tangibles

Dans une société dans laquelle les éléments de communication prétendent le contraire e de ce qui est réllement fait, le Collectif de Défense de l'Hôpital de Die utilise les moyens à sa disposition en vue d'obtenir des informations tangibles, cohérentes et justifiées.

C'est en ce sens qu'il vient d'adresser un courrier aux centres hospitaliers de Valence et de Die et à l'ARS suite à leurs conférences de presse.

Lire la suite

- page 1 de 28

Haut de page